SwimRun Cap de Creus

Ici toutes les informations sur les courses des adhérents

Modérateur: Thiburs

Re: SwimRun Cap de Creus

Message par Thiburs » 17 Novembre 2016, 14:36

Thiburs
 
Message(s) : 248
Inscription : 01 Août 2013, 14:53

Re: SwimRun Cap de Creus

Message par EmbrunCed » 07 Novembre 2016, 09:28

Alors moi je dis..bravo.. et quel commentaire !! Ouahhh
Et moi je redis :: J'AI TROP ENVIE D'ESSAYER CE TRUC... :o :shock:
Quand Quand :D :D :D :D
EmbrunCed
Administrateur
 
Message(s) : 218
Inscription : 03 Juin 2013, 13:28

Re: SwimRun Cap de Creus

Message par thbilley » 03 Novembre 2016, 21:13

Bravo et rebravo. Il fallait oser. On a bien compris que l'entrainement est une chose mais que la technique et l'expérience sont primordiales. Ceux qui veulent s'y frotter pourront profiter de tes conseil. Je sais que tu vas déjà changer de chaussures pour profiter de meilleures sensations natation. Racontes nous le prochain également , c'est un régal. Thierry
thbilley
 
Message(s) : 630
Inscription : 19 Septembre 2013, 21:30

Re: SwimRun Cap de Creus

Message par Thiburs » 03 Novembre 2016, 17:06

Voici un "petit" compte-rendu du SwimRun auquel j'ai participé le 29 octobre à Cadaquès.
Après avoir tenté d'autres épreuves dans l'été auxquelles je n'ai finalement pas pu participer - pas de binôme disponible, trop loin, trop court… - bref, celui-là propose une épreuve en individuel, assez costaud mais accessible, donc je m'y inscris rapidement. Les bonnes courses sont souvent prises d'assaut et quand on se décide ben il n'y a plus de place. En plus, Marnaton, l'organisateur est un spécialiste des épreuves eaux-libres en Espagne sur la Costa Brava.
Donc c'est parti. L'hôtel est réservé au point de départ de la course, à Roses, ce sera quelques minutes de sommeil gagnées et la navette en bus organisé depuis Cadaquès ne me fait pas envie… les 250 virages et plus qui séparent les 2 villes à 7h du matin ne me tentent pas.
La remise des dossards a lieu à Cadaques le vendredi soir. On nous fournit un Wetbag dans lequel on laissera nos affaires qu'on pourra retrouver à l'arrivée. En échange on nous fournit un dossard-brassière avec les secteurs successifs imprimés dessus très utile et le bonnet de bain de la course. Jaune pour les individuels et orange pour les binômes.
Départ à 9h de Roses avec au programme : 18km de course à pied et 5 km de natation répartis en 8 sections pour la course à pied allant de 370m à 6400m et 7 sections pour la natation de 430m à 1000m. Au total, il y a quand même environ 1000m de dénivelé positif en course à pied.
Il fait beau 17-20° et l’eau à presque 19°. Idéal. Je suis tout frétillant j'ai hâte de me lancer. Je décide de partir en petite combi-light ; genre trifoncions en néoprène sur le devant et l'arrière et lycra sur les côté. C'est léger, ce ne sera pas une aide pour la natation mais je crains d'avoir chaud en courant. Les plaquettes format moyen et pas de pull-buoy, car mes Hoka Mafate flottent très bien. Pas de boisson ni d'alimentation, je pense que les ravitos seront suffisants. Je n'ai aucune inquiétude mais quelques incertitudes pour cette première : à part mes bobos et vieilles articulations, je crains les ampoules on court et nage en baskets, les frottements de la petite combi, la difficulté du parcours, nager 5 km avec les plaquettes, être à la ramasse complet derrière une bande d'athlète hyper-affûté préparé et déjà expérimenté...
J’arrive vers 8h15 sur le port de Roses, point de départ de la course. Suis venu avec ma chérie en petit footing depuis l'hôtel le long de la plage… c'est quand même vachement bien. Je suis détendu, convaincu que je vais passer un bon moment. Une bonne partie des concurrents est déjà présente. On entend beaucoup de langues : espagnol forcément, français, italien, anglais, allemand.
Il y a un peu moins de 120 inscrits sur la course individuelle et une bonne centaine d'équipes. Je me place sur le côté et un peu vers l’avant pour ne pas me retrouver coincé sur la première section course à pied. Il me semble important d'être "devant" à la première natation pour ne pas être bloqué à la sortie de l'eau et éviter les effets d'entonnoir. Celle-ci fait 2600m, 1000m sur route bloquée à la circulation pour ensuite bifurquer sur un chemin côtier aménagé d’environ 1500m tournant et montant/descendant, escaliers, passerelles…
9h00, la corne de brume retentit, c’est parti ! Houla, ça part bien vite devant !!! 3 ou 4 binômes et 4 ou 5 individuels partent sur un rythme d'XS !!! Je ne suis pas parti très rapidement mais j'avance bien pour ne pas me retrouver bloqué dans l’embouteillage une fois le petit chemin côtier emprunté. Autour de moi ça court bien et l'ambiance est plutôt sympa.
On arrive très vite sur la plage de Canyelles. On court dans le sable jusqu'à mi-plage, je rentre parmi les 50 premiers dans l’eau et c’est parti pour 450m de natation. Je nage bon train et recherche quelques sensations, je savoure le moment.
A la sortie de l’eau, petite montée d’escalier et on enchaîne avec 800m de course à pied sur un petit chemin assez plat mais qui tourne pas mal. Petite descente d’escalier et on se retrouve à la natation 2, 450m pour traverser l’anse d’Almadraba. Pas facile de visualiser la sortie de l’eau avec le soleil levant en pleine face, je repère rapidement un grand palmier sur la crête qui sera mon point de mire pour la sortie de l’eau. En effet, quand on nage avec le soleil devant soit au niveau de l'eau on ne voit pas grand chose, mais quand même, c'est chouette de faire des épreuves dans ces conditions… ce n'est pas le Norseman !
Swim 2 terminé, là on commence ensuite les choses sérieuses. Quasiment 3 km de trail avec 200m D+. Heureusement, un premier petit ravitaillement est présent à la sortie de l’eau. Je suis bien j'accélère un peu l'allure, autour de moi je sens que les autres commencent à gérer. Cette partie est vraiment superbe. Il s'agit d'un petit single côtier, assez technique avec pierres, racines dans une succession de petites pentes très brutes et de descentes tout aussi abruptes ; très sinueux sous les pins parasols ou le maquis. Très chouette avec des points de vue magnifiques quand on tente de lever le nez du chemin. Je gagne encore quelques places je me sens plutôt bien.
On arrive à Cala Murtra et on est parti pour 1000m de natation. L'eau est belle, peu de clapot mais les plaquettes commencent à me chauffer les épaules et les Hoka semblent vouloir aller à contresens. Je sors de l'eau un peu atteint.
Sortie de l’eau à Cala Rustella et c’est parti pour un petit 900m de trail avec environ 100m de D+, ça monte, ça descend, ça remonte, ça pique les jambes, ça commence à brûler à la nuque et sous les aisselles mais toujours pas de signe d'ampoule pourtant j'ai des graviers plein les chaussures ! Je commence à perdre mes repères et je ne sais plus trop trop où j'en suis. Je dois être placer dans les 30 mais je crains que ça ne dure pas.
On redescend au niveau de l’eau avec l'aide d'une corde et on regagne Cala Montjoi par 430m de natation où un 2ème ravitaillement nous attend. Je souffle bien à cette sortie car je sens que ça va être dur. Je traîne les Hoka comme des parachutes et je perds dans la natation tout ce que je gagne en course à pied. Je m'épuise à petit feu sur un parcours difficile et la natation fini de m'achever. J'avale un gros quartier d'orange en marchant et je coince un gel dans la combi pour plus tard.
De là, on emprunte un large chemin carrossable montant sur 1km pour ensuite prendre un petit sentier littoral qui redescend sur 600m environ pour rejoindre la mer, j'avale mon gel. On arrive à la natation 5, 450m le long de la côte pour rejoindre Cala Pelosa. Je sens que mon sourire guilleret du début de course commence à s'effacer.
Run 6, 1500m, la première moitié est montante sur un large chemin carrossable, un peu comme la section précédente. Je ne me fais pratiquement pas doubler en course à pied mais je perds des places à chaque natation. Arrivés au col, on redescend par un petit sentier sur la Cala Canadell.
On entame alors la 2ème grosse section natation de 1000m dont la première partie se fait dans une mer assez agitée, difficile de distinguer les bouées jaunes de l’organisation pour se fixer un cap. En me mettant de l'eau, je me dis que ce km va être long. En plus, on ne voit pas la sortie qui est dans l'autre crique. Il faut tourner au petit cap entre la falaise et un gros rocher… c'est très chouette, mais la mer nous bouscule comme des bouchons de liège, on se fait aspirer et projeter par les remous, ça pourrait être rigolo un autre jour mais là je galère un peu. La deuxième partie de la section arrive dans la Cala Joncols, où la mer est beaucoup plus calme. Je me fais passer comme si j'étais arrêté. Le 3ème ravitaillement à la sortie de l’eau est vraiment le bienvenu. Les jambes commencent à se faire dures, les épaules aussi. Content d'en avoir pratiquement terminé avec la natation !! Je regarde ma montre : j'ai mis 30minutes pour faire ce km !!!
C’est parti pour la grosse section trail, 6400m avec 340m D+ qui se concentre sur les 2 premiers kilomètres. En effet, ça grimpe bien. Les mains sur les genoux, au pas, ça monte dur, parfois je trotte souvent je marche. Je passe encore quelques concurrents mais à quoi bon..juste pour garder un semblant d'allure. On arrive au col, je me ravitaille rapidement j'ai envie d'en finir et je sens que l'arrivée me tend les bras. D'ici on aperçoit Cadaques en bas de la longue et sinueuse descente.
Je descend à petite allure, mes jambes sont las, j'ai la nuque et les aisselles brûlées par les frottements mais toujours pas d'ampoules. Je profite du paysage, la beauté de la baie de Cadaques avec au loin le Cap de Creus. En bas de la descente, nous arrivons sur une petite plage à l’entrée de Cadaques où nous attend un peu de public et… une dernière section natation de 450m pour rejoindre la dernière petite plage du village. Je nage comme je peux et je sors avec ceux que j'ai doublé 15 minutes plus tôt.
Heureusement, il ne reste que 350m à parcourir avant la ligne d’arrivée. Beaucoup de public encourage les participants sur cette toute dernière section, c'est vraiment chouette. Arrivée ! Suis content. Pas de mon temps 3h16’ mais de l'expérience. C'est vraiment réjouissant et même si c'est difficile, dur parfois, le paysage et le cadre rend l'épreuve très agréable.
C'était vraiment un super swimrun, autant d’un point de vue organisation, qu’au niveau des paysages. L'association Marnaton organise régulièrement des épreuves et c'est super bien encadré. On est dorloté à l'arrivée et sur le parcours, pleins de bénévoles sympas, souriants qui nous complimentent et offrent de l'aide. C'est génial. Pas mal de bateaux et kayaks en mer pour assurer la sécurité, des bénévoles aux points du parcours délicats, un parcours bien balisé du début à la fin avec de la rubalise, des ravitaillements judicieusement placés, bref rien à redire… juste une grosse envie de recommencer !
Thiburs
 
Message(s) : 248
Inscription : 01 Août 2013, 14:53

SwimRun Cap de Creus

Message par Thiburs » 21 Octobre 2016, 10:06

Il reste quelques places en Duo sur le SwimRun Cap de Creus qui a lieu le 29/10/2016 à Cadaquès (ES)
Au programme 18km de course à pied et 5km de natation en 6 sections.
J'y serai en solo.

En savoir plus
Thiburs
 
Message(s) : 248
Inscription : 01 Août 2013, 14:53


Retour vers Les courses

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron